Vérification des aides auditives: une bonne chose pour votre cabinet?

Autrefois perçue comme non nécessaire ou trop fastidieuse, la vérification des aides auditives grâce à des mesures in vivo fait désormais partie intégrante des services proposés par de nombreux professionnels de l'audition. Helena M. Henriksen du Furesø Hearing Clinic de Farum, au Danemark, fait partie de ces professionnels.  

Lisez ce qui motive Helena M. Henriksen, audiologue et propriétaire d'un cabinet d'audiologie, à intégrer la vérification des aides auditives avec AURICAL® dans son nouveau cabinet. Helena Henriksen et son mari, Martin Henriksen, sont les heureux propriétaires du Furesø Hearing Center depuis 2011. Helena et Martin se flattent de pouvoir offrir des aides auditives, un appareillage et un service personnalisé de qualité à leurs clients dans leur cabinet situé dans le petit village de Kirke Værløse, à environ 20 kilomètres au nord de Copenhague.

Temps consacré aux clients – un choix délibéré

Helena travaille dans le domaine de l'audition depuis 2001. Après avoir obtenu son diplôme d'audiologue et travaillé pendant plusieurs années dans une chaîne de magasins d'aides auditives, Helena savait exactement le genre de service qu'elle souhaitait fournir aux personnes souffrant d'une perte d'audition.
 
« Mon expérience professionnelle au sein d'une grande chaîne d'aides auditives, où le temps entre chaque rendez-vous était limité et où aucun moment n'était destiné au dialogue avec les clients, est la raison pour laquelle nous proposons notre concept commercial actuel », explique Helena. « Pendant ces premières années, j'ai appris comment maximiser mon temps et j'en suis très reconnaissante. Cependant, j'ai aussi appris que ce mode de fonctionnement convenait peut-être à d'autres, mais pas à moi. Ce n'était pas la manière dont je voulais continuer à travailler. »
 
Dès le début, Helena et Martin se sont concentrés sur la qualité de leur service et le temps consacré à leurs clients. Les objectifs qu'ils se sont fixés sont les suivants : faire de leur mieux pour leurs clients et leur offrir le meilleur. Généralement, la première visite peut durer entre 1h30 et 2h. Ces visites sont importantes pour établir les attentes, choisir l'aide auditive adéquate et permettre aux clients de comprendre comment utiliser celle-ci.

« Nous vivons en vendant des aides auditives », indique Helena. « Nous voulons pouvoir rencontrer nos clients dans la rue ou au supermarché et être capables de les regarder dans les yeux en sachant que nous avons fait de notre mieux pour les aider. Nous considérons donc le temps que nous consacrons à nos clients et à leur famille comme un investissement dans notre entreprise et notre futur. »

Leur orientation stratégique axée sur la qualité et leur approche focalisée sur le client demandent à Helena et Martin de pouvoir proposer une large gamme d'aides auditives de grandes marques et de travailler avec la meilleure technologie disponible en matière d'audiologie.

« Acheter une aide auditive, ce n'est pas comme acheter un produit », précise Helena. « Vous achetez un processus et cela ne s'arrête pas lorsque vous avez votre aide auditive. Tout comme les dentistes, nous planifions des visites de contrôle annuelles avec nos clients, car l'ouïe évolue constamment et doit faire l'objet d'un suivi après que vous avez reçu votre aide auditive et dans les années qui suivent. »

Leur stratégie fonctionne. Ces trois dernières années, Helena et Martin ont constaté une augmentation constante du nombre de nouveaux clients dont la plupart avaient entendu parler du cabinet par le bouche-à-oreille. Aujourd'hui, cinq ans plus tard, Helena et Martin s'apprêtent à ouvrir leur deuxième cabinet d'audiologie à Farum, une ville située non loin de leur premier cabinet. Ils engageront un nouveau clinicien qui accueillera et servira les nouveaux clients. Ils ont également investi dans un nouvel équipement d'audiologie qui comprend la vérification des mesures in vivo. 
 

Vérification des aides auditives = gage de qualité

Helena a toujours utilisé l'audiométrie in situ et des produits Sensogram, Oticon, Sivantos et autres dans le cadre de son processus d'appareillage et lors du contrôle annuel avec ses clients. Helena et ses clients étaient satisfaits des résultats. Récemment, elle a décidé qu'il était temps d'intégrer les mesures in vivo dans sa méthode de travail, comme gage de qualité supplémentaire des appareillages d'aide auditive. 

« Je conçois que les mesures in vivo permettent de réduire le nombre de visites de suivi qui servent à régler l'aide auditive », explique Helena. « Toutefois, le fait est que j'ai très peu de réglages post-appareillage. Mes clients sont très satisfaits. Les mesures in vivo sont faites pour moi. Elles me permettent de valider mes mesures. Désormais, je peux attester de la qualité que j'offre à mes clients. Les mesures in vivo me garantissent que mes mesures sont entièrement correctes et c'est une grande satisfaction. »

En outre, Helena propose à ses clients une large gamme d'aides auditives de marques différentes. Effectuer des mesures in vivo lui permet donc de disposer de données exactes pour chaque individu et pour tous les fabricants d'aides auditives.
 

Mesures in vivo au sein du nouveau cabinet

Helena Henriksen and Martin Henriksen - Furesø Hearing Center

Helena et Martin intégreront les mesures in vivo au sein de leur nouveau cabinet de Farum et ont l'intention de les utiliser sur la plupart de leurs clients. Ils se réjouissent des avantages liés à l'utilisation et à la présentation des données de mesure dans le cadre du suivi de leurs clients (sur un écran). En outre, ils ont investi dans un nouvel équipement d'audiologie qui comprend le système d'appareillage modulaire AURICAL® d'Otometrics.

« Nombreuses sont les solutions proposées sur le marché qui permettent d'effectuer des mesures in vivo », explique Helena. « Je choisis AURICAL pour sa conception, mais surtout pour l'assistance que je pense recevoir. Il est important pour moi de savoir que j'ai une équipe dévouée derrière moi, prête à m'aider si j'en ai besoin, car je ne peux pas me permettre de faire attendre mes clients. »

Le nouveau cabinet ouvrira bientôt ses portes et Helena élabore des plans permettant de former son nouvel employé à l'utilisation d'AURICAL. 

« J'ai vraiment hâte de commencer à effectuer des mesures in vivo et d'utiliser le nouveau système d'appareillage », affirme Helena. « La prochaine étape consiste à apprendre à l'utiliser et à en tirer profit. Je suis impatiente de commencer ! »